#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

lundi 14 mars 2011

Entretien avec Antho Ny

Entretien avec Anthony

(Les temps perdus, La Plume Editions)



1001 Livres : "Les temps perdus", ton recueil de poésies, est-ce ton premier livre ?

Antho Ny : Non, il ne s'agit pas d'un coup d'essai. C'est mon quatrième ouvrage.

1001 Livres : Qu’est-ce qui t’a le plus inspiré lorsque tu as écrit "Les temps perdus"

Antho Ny: C'est le résultat de longs moments de réflexions, d'observations et d'expériences. C'est peut-être banal, mais j'ai assez peur de vieillir et le temps qui s'écoule entre nos doigts est pour moi "paradoxalement"  fédérateur d'inspiration.

1001 Livres : De part ton soutien à l’association Laurette Fugain, à laquelle les droits d’auteur de ton recueil seront reversés, nous ne pouvons qu’admirer ton geste. Cela dit, pourquoi cette association plutôt qu’une autre ?

Antho Ny : 80% des droits d'auteur de cet ouvrage sont en effet reversés à l'association Laurette Fugain que je soutiens. 20% servent à couvrir quelques frais comme les envois dédicacés dont je m'occupe personnellement.
D'abord, j'ai beaucoup de sympathie et d'amitié pour Stéphanie Fugain... Ensuite, il me semble que le combat n'occupe pas assez d'espace. Pourtant, l'enjeu est grand.
Pour ma part, si je peux essayer de sensibiliser les gens sur le don de plaquettes, de moelle osseuse et donner un peu pour la recherche médicale tout en soutenant les malades, alors j'en suis heureux.
Et puis, écrire, c'est aussi donner. C'est un don de soi. L'un va bien avec l'autre !

1001 Livres : Suite à ce recueil, as-tu d’autres projets littéraires ?

Antho Ny : Je prends beaucoup de temps pour réfléchir à un ouvrage, ensuite l'écrire va plutôt vite. Je n'ai pas de projet précis à ce jour. En plus, beaucoup de choses m'agacent en ce moment et si j'écrivais aujourd'hui, je pense que j'aurais une écriture trop acide.

1001 Livres : quelle place l’écriture tient-elle dans ton quotidien ?

Antho Ny : J'aime observer les gens, regarder la vie... D'ailleurs, je peux passer beaucoup de temps devant un soleil posé sur la mer... Je peux ensuite écrire longuement sur ce petit moment de vie mais la plupart du temps, je préfère ne pas écrire plutôt que d'écrire pour "rien".

1001 Livres : Pour parler d’autre chose… Souvent les auteurs sont de grands lecteurs, qu’en penses-tu ?

Antho Ny : Franchement ? Pas moi, surtout quand j'écris ! Un livre est souvent le suivant d'un autre. Pour qu'il me retienne, c'est comme un regard, il faut qu'il soit captivant dès le début sinon je lâche...

1001 Livres : Quelles sont donc, tes lectures préférées ? Te guident-elles ?

Antho Ny : Je parlerais plutôt d'auteurs "Aragon, Baudelaire, Deniau, Guitry...". Ces auteurs qui m'ont fait voyager, mûrir, m'ont forcément orienté.

1001 Livres : A la lecture de tes mots, nous découvrons un homme à la sensibilité exacerbée. Quel serait ton rêve le plus utopique ?

Antho Ny : Je rêve de "Liberté», de "bien-être" pour tous et "d'hommes" sains dans des corps sains ... !

1001 Livres : Quelle est la citation qui t’inspire le plus ?

Antho Ny : C'est simple mais pas si facile à appliquer au quotidien : CARPE DIEM

1001 Livres : Et celle qui te représenterait le mieux, à ton sens ?

Antho Ny : La même tout en restant soi-même !

1001 Livres : Quel image t’inspire le monde actuel ?

Antho Ny : Le monde ! Je crois qu'il tourne à l'envers, non ?


Propos recueillis par Marie BARRILLON

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.