#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

lundi 19 avril 2010

Maman chérie

"Ca va être un peu long jusqu’à début Août sans te voir, mais je sais que tu as beaucoup de travail et je sais aussi que tu as besoin d’être un peu seule avec papa, comme tu me l’as dit. J’aimerai bien aussi être un peu seule avec toi de temps en temps mais c’est pas facile pour toi."
Extrait du livre
(Les extraits sont retranscrits tels qu’ils sont présents dans le livre. N’oublions pas que ce sont les mots d’une toute jeune enfant.)

UN AMOUR PLUS QU’UNE ENFANT

"Maman chérie" est la correspondance d’une petite fille vers sa mère pendant les vacances scolaires d’été. Durant toutes ces périodes estivales, Emma est chez ses grands-parents maternels. Elle écrit beaucoup à sa mère qui lui manque, et parfois terriblement. Elle lui raconte tout ce qu’elle fait, mais aussi combien le temps est long sans se voir, surtout les jours de pluie qui réduisent considérablement les activités : "Maintenant je m’ennuie un peu parce qu’il pleut depuis longtemps et je suis dans la maison alors je m’ennuie." Elle lui dit combien elle l’aime et souhaite lui ressembler lorsqu’elle sera grande.

Son papy l’emmène chercher des grenouilles, Emma aime ça : "Elles sautaient partout et j’étais toute mouillée après. S’est amusant les grenouilles sa glisse dans les mains et c’est tout doux."  Mais, sa maman n’est pas vraiment contente car cela sali les vêtements. Papi en prend bonne note pour ne pas mettre la maman de la petite en colère.

Emma écrit à sa mère en quasi permanence. Cette dernière lui manque terriblement par moment surtout lorsque la pluie ne permet aucune activité extérieure : "Maintenant je m’ennuie un peu parce qu’il pleut depuis longtemps et je suis dans la maison alors je m’ennuie."

ON PARDONNE TOUT QUAND ON AIME !

En définitive, au fil des lettres pleines d’amour écrites à sa mère, on réalise que ce n’est pas seulement l’absence qui manque à la petite Emma. C’est un ensemble d’instants plus ou moins importants pour certains adultes mais d’importance capitale pour les enfants. On le ressent dans les mots écrits avec une immense tendresse et une toute aussi grande candeur : "Tu me manque beaucoup. Aujourdhui je suis triste de ne pas t’entendre et ce matin j’ai pleurer […] J’aime beaucou te parlé mais je veux pas te déranger."

On le ressent également dans les passages emprunt de tristesse comme celui-ci : "Moi j’aimerai bien que tu me racontes ce que tu faisais quand tu avais mon âge. Parce que tu ne dis jamais rien sur quand tu étais petite." Emma est une enfant d’une attention particulière envers sa mère. Une attention que toute mère pourrait envier. Chaque activité doit être en concordance avec ce que sa mère aurait préféré, comme d’éviter les activités salissantes.

Emma est aux petits soins pour cette maman toujours surchargée et accaparée par son travail, n’hésitant pas à effectuer des menues taches afin d’alléger le quotidien de sa mère : « Papi il dit qu’à Paris je ferai mieux d’être avec des copines mais si s’était comme ça je pourrai jamais t’aider."

Au fil des étés chez ses grands-parents, Emma ne cesse d’écrire à sa mère. Des lettres et des lettres pleines d’affection et d’attachement où, sans se faire l’avocat du diable, on ne sent pas vraiment de réciprocité : "Je suis désolée si je t’ai écrit beaucoup et alors ça ne te laisse pas beaucoup de temps pour me répondre entre deux lettres, mais je voulais te faire plaisir. Si tu ne peux pas me répondre ça n’est pas grave."

DE L’ENFANT A LA JEUNE FILLE…

De courriers en courriers, Emma grandit et cela ne passe pas inaperçu. Elle réfléchit de plus en plus comme une grande et commence à gagner en maturité. Elle fait d’ailleurs une constatation à sa mère dans une de ses lettres en parlant de ses grands-parents : "C’est amusant quand j’y pense, souvent quand ils parlent, et qu’on parle de toi, ils se mettent à tousser. Parfois je me demande si c’est comme dans les films, s’ils veulent cacher quelque chose."

On aurait aimé en savoir plus sur le relationnel mère/fille et surtout sur les réponses de la maman mais nous n’avons que les correspondances de la fillette. Emma s’avère être une enfant très attentive, d’une grande douceur et d’un immense amour pour sa maman. Une enfant comme on aimerait qu’ils le soient tous.

Les parents d’Emma se séparent et Emma à l’air de prendre cette situation avec sérénité sans vraiment de tristesse, mais n’accepte pas les reproches de son père envers sa mère, encore une preuve d’un amour fusionnel envers elle : "Je ne voulais pas qu’il se mette à nouveau en colère ou qu’il ait des propos désagréables sur toi. Tout ce que j’ai pu entendre cette année avant votre séparation me suffit. Aussi, je me sens un peu mieux depuis que vous êtes séparés."

Une belle enfant à l’âme sensible qui nous charme avec toutes ces jolies lettres.
On aurait sûrement aimé un retour dans ces correspondances.

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Maman chérie
Auteur : Anne-Laure Buffet
Editions : Le manuscrit
ISBN 13 : 9782304032284
Prix : 13,90 euros



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.