#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

mardi 20 avril 2010

Eclairs de lune

"L’amour, la guerre, le rêve, l’espoir… Dans ce recueil au titre évocateur, Emmanuel Parmentier brasse des thèmes qui lui sont chers. Un regard tendre et lucide sur un monde qu’il voudrait moins désenchanté."
Extrait de la quatrième de couverture

AMOUR, ESPOIR…

Un monde moins désenchanté, on le souhaiterait tous. Emmanuel Parmentier évoque ici des thèmes cruciaux de notre société actuelle avec tous les sentiments qu’ils comportent. De tous temps, l’être humain a montré qu’il était adepte de l’amour. Il en donne mais n’en reçoit pas toujours, ni même de la même valeur. La réciprocité n’est pas toujours de mise.

Et pourtant, lorsqu’on en reçoit, nous trouvons parfois que ce n’est pas assez. Puis, à trop en vouloir, on peut tout perdre. Mais, on ne s’en rend pas compte au premier abord. On percute après coup. Alors, arrêtons nous sur "effeuiller l’amour" où l’auteur nous ouvre une des portes de la compréhension.

Tous avons rêvé et rêvons encore que les guerres n’existent plus. Ceci étant donc devenu utopique. La preuve en est chaque jour de part le monde.

"La guerre approche
Elle avance à grand pas
Dans peu de temps, elle sera là
Et nous n’aurons plus le choix…
C’est pourquoi mes amis
Je nous ai réunis une dernière fois.
Une dernière fois tant que nous sommes amis…"

Chacun de nous avons notre part de rêve que nous gardons et protégeons jalousement, ou presque. Il est beau de rêver parce que d’une part le rêve apaise et d’autre part il ne fait de mal à personne.

Quant à l’espoir, il est nécessaire. Et comme le dit le dicton, il fait vivre. Il nous permet de croire que ce que nous souhaitons peut encore arriver. Et tant qu’il est là, il nous permet aussi d’avancer d’un pas alerte et volontaire.

TOLERANCE, SOLIDARITE…

Emmanuel Parmentier nous offre une panoplie de tout ce qui fait le monde, la vie avec, comme il sait si bien le faire, des mots bien choisis. Et parfois même de si belles phrases comme des fleurs qu’il nous envoie. Elles viennent du fond de son cœur pour notre plus grand plaisir.

Il nous montre aussi la tolérance :

"Tu es noire
Noire comme le café que j’aime corsé
Noire comme le charbon que l’on a trop exploité
[…]
J’étais blanc
Blanc comme la neige sous nos pas
[…]
Dans tous les cas, c’est sans importance
Car les couleurs, c’est accessoire
Le créateur, dans sa grande déconvenue
A dû les distribuer au hasard…"

En passant, l’auteur nous interpelle, en mettant sous notre nez le manque de solidarité parfois si cruel mais qui trop souvent passe comme si de rien n’était et que nous retrouvons dans "fait d’hiver".

"Il avait bu jusqu’à plus soif
Pour se réchauffer le corps et puis l’esprit
[…]
Mais dehors, il faisait froid
Au moins quinze sous zéro
Dans sa tête, il faisait bon
Mais dans son duvet en carton
Il était quand même mort de froid…"

HOMMAGE AUX MAMANS...

De faits divers en faits de société tout y passe car chaque événement, chaque situation donne à l’auteur de quoi écrire, extérioriser sa pensée. Les mots coulent avec dextérité sans retenue aucune.

Nous saluons également l’hommage à "une mère", comme nombre de poètes l’ont fait et le font encore. Celle qui nous a porté, aimé, choyé sans jamais faillir. Celle qui demeure la première a être adorée :

"Une mère, c’est celle qui vous donne le bien
Le plus précieux et le plus périlleux
La vie
[…]
Une mère, c’est celle qui vous regarde grandir
Avec tendresse, émerveillement
Mais aussi avec un petit pincement
Parce qu’elle sait qu’un jour viendra
Où vous devrez partir…"
Dans ce recueil, Emmanuel Parmentier, se montre tour à tour, doux, tendre, dur, brusque…suivant les thèmes qu’il aborde. Alors, laissons-nous aller à ses chants de colère ou de douceur, tous sont un régal à consommer sans modération !
Pour tous les adeptes de poésies

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Eclairs de lune
Auteur : Emmanuel Parmentier
Editions : Edilivre
Collection : Coup de Cœur
ISBN 13 : 9782353353750
Prix : 12,00 euros



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.