#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

lundi 22 février 2010

Un trou dans la tête

"Un sentiment complexe de rancune et de dégoût s’empara de Quenouil. Il fit deux pas vers sa femme. La tête de Victorine lui paraissait si lointaine !... Les mouvements du torchon semblaient encore l’éloigner de lui. Il avait beau se dire qu’il n’avait qu’à étendre le bras pour la toucher. Une angoisse irraisonnée l’empêchait de bouger. Il regarda ses mains ; ses mains tremblaient. Ah ! Qu’il serait bon de broyer ce crâne, de le broyer avec un marteau, comme on avait broyé celui de son oncle !... Il frapperait là, près de la temps..."
Extrait du livre

DROLE DE DESTIN !

Un destin où les évènements tragique emportent sur la mauvaise pente, c’est bien ici le cas de Baptiste Quenouil.

Baptiste Quenouil avait été recueilli par sa tante au décès de ses parents alors qu’il n’avait que cinq ans. D’abord son père retrouvé "gelé dans une rigole où il s’était affalé ivre mort. Le lendemain, sa mère s’était pendue à une solive." Baptiste a alors grandit dans le cabaret que tenait sa tante. Une ambiance plutôt étrange pour un enfant.

Quelque temps après, son oncle avait été retrouvé mort, "étendu près du comptoir, le crâne défoncé à coups de marteau." Une suite de drames qui marquera Baptiste pour très longtemps.

De sa rencontre avec Victorine, il en résultera un rapide mariage. Victorine, "orpheline qu’exploitaient sans vergogne les Cossard, riches épiciers", accepta sans omettre de faire jurer Baptiste de cesser de boire. Car il aimait cela, la boisson, ce n’était un secret pour personne. Mais, il aimait surtout l’ivresse qu’elle lui procurait.

Cette parole, Baptiste ne saura jamais la tenir et la pauvre Victorine en subira toutes les conséquences. Comme beaucoup de personnes qui aiment l’ivresse à outrance, Baptiste en usera et en abusera dès que l’occasion se présentera à lui. Et dans ce cas, il y a toujours de "bons accompagnateurs" pour lui faire oublier sa promesse et dès le premier verre que ceux-ci lui présentent, il n’y a plus de parole qui tienne. Il est difficile de tenir une telle promesse lorsque l’on est sous l’emprise d’une si forte dépendance et l’amour ne suffit pas toujours à garder la ligne droite.

LA SOUFFRANCE DE L’UN FAIT LA SOUFFRANCE DE L’AUTRE…


Ainsi la vie suit son rythme au gré des extravagances de Baptiste. Quant à Victorine, elle se démène au travail tandis que son mari est incapable d’en conserver un dans le temps. N’a-t-il pas l’air de perdre la raison par instant ? Oui, bien sûr !

Lorsque la vie malmène un être dès son plus jeune âge, il lui est difficile de rester serein. C’est bien ici le cas de Baptiste qui commet de lourdes erreurs, des malveillances, des méprises démentes et qui évolue continuellement entre raison et déraison. Plus souvent vers cette dernière d’ailleurs : "Il continuait à parler. Il dialoguait parfois avec lui-même. […] Il était évident que les fées jaunes existaient. Et Dieu sait quelles surprises elles étaient en train de lui préparer ! "

Victorine qui jusque là était employée à tenir la maison des Lepage : "Elle s’acharnait à travailler, espérant lasser son désespoir", perdit son travail car c’était son patron qui avait trouvé le travail de Baptiste par ses connaissances. Et comme, une fois de plus, il avait perdu la raison et agressé verbalement celui qui l’employait, il avait été sommé de partir sur le champ.

Dès lors, la misère reprenait ses droits et la faim également : "L’estomac est une bête qui se plaint sans arrêt quand elle n’est pas repue. " Les accès de démence de Baptiste vont le conduire à présent à la violence, y compris contre sa femme. La paranoïa gagnant du chemin, Baptiste se laisse emporter. La folie le guide petit à petit, transportant Baptiste dans un monde totalement irréel.
Mais, jusqu’où cela va-t-il le mener ? Jusqu’à l’irréparable ?

Un petit roman bien entrainant.
Avant propos de Jeannine Burny, présidente de la fondation Maurice Carême.

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Un trou dans la tête
Auteur : Maurice Carême
Editions : Bernard Gilson Editeur
ISBN 13 : 9782872690879
Prix : 12,00 €




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.