#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

vendredi 4 décembre 2009

Renaissance

"Danser parmi les fleurs chantantes
Et à jamais devenir aimante.
Bercer doucement nos souvenirs
Pour s'endormir dans un fou rire.
Faire une prière à un ange
Pour qu'un jour les choses changent. »
Extrait du livre

RENAISSANCE…

Dans "Renaissance", nous rencontrons une jeune auteur qui nous offre de belles surprises dans des mots bien choisis. Nulle prétention en émane et on se fait vraiment plaisir :

" Peu importe chaque pas
Une douleur infinie
Transperce mon cœur
De fine porcelaine."

On ressentira, de manière assez fréquente, de la douleur, quelle soit amoureuse ou non. De multiples petites brisures parcourent ce recueil comme dans "Jeux mortels" :

"Baiser volé
Baiser jeunesse
Que peu à peu je délaisse
D’un regard brisé."

Ou encore dans "Le sable de notre désert" qui en quelques mots en dit déjà long :

"Doucement, j'avance
Pas à pas
Qui s’effacent.
Aucune parole,
Ne me délivrera
De ma souffrance."

L’ENFANCE…

Nous ne pourrons nous empêcher de nous identifier dans certains poèmes, voire juste certains vers comme dans "Adolescence" que nous avons quitté, parfois depuis longtemps pour certains d’entre nous, et qu’à un moment donné de la vie nous nous souvenons avec regret ou émotion, tristesse ou plaisir, tant elle se trouve loin derrière nous.

"L’enfance t’est passé sous le nez,
Moi, je n’ai même pas pu la vivre.
Tu te sens comme banni, tu te sens fui
Regarde autour de toi,
Tu n’es pas seul :
La vie t’a ouvert les bras."

Pour clore cette jolie lecture, je ne peux m’empêcher de vous faire partager ce long extrait qui nous offre de belles palpitations :

"J'ai longtemps écrit ton nom
Sans jamais le trouver beau.
Pourtant quand je l’entends
Il me paraît la plus belle chose du monde.

J’ai maintes fois regardé ton visage
Sans jamais pouvoir en dessiner les traits
Pourtant quand mes yeux se ferment
Il apparaît.

Combien de mots faudra-t-il
Pour exprimer l’amour que je te porte ?

J’ai tellement essayé de vivre dans tes bras
Sans jamais y arriver
Pourtant quand je suis blotti tout contre toi
Je sais que je ne repartirai jamais.

J’ai trop cherché la perfection
Sans jamais la trouver
Pourtant quand je te vois
Je n’ai plus besoin de chercher. […]"


Tous ceux qui aiment la poésie, de près ou de loin seront à même d’apprécier ce recueil.
Un prix un peu élevé pour ce tout petit recueil mais on ne le regrettera pas.
Petit bémol concernant la mise en page mais qui n’enlève rien au plaisir de lire ces poèmes.

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Renaissance
Auteur : Moy
Editions : TheBookEdition
Collection : Arabesque
Prix : 10,00 euro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.