#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

lundi 14 mars 2011

Les temps perdus

"Fragile Nature, c’est dans l’indifférence que tu te plies
Petit à petit face au mépris de cet Homme inconscient
Je grelotte avec toi comme une fleur au souffle du vent
Fatigué de te voir souffrir sans répit."
Extrait du recueil

LES TEMPS PERDUS…

Pas loin d’une cinquantaine de poèmes sont réunis dans ce recueil préfacé par Stéphanie Fugain, présidente de l’association Laurette Fugain.
Stéphanie Fugain, de quelques mots posés là, nous fait part de ses émotions : "On ne prend plus le temps de lire ce qui pourrait enrichir nos âmes. Elle est pourtant là pour nous apprendre à ouvrir nos "yeux intérieurs", à décupler nos sens, à développer notre imaginaire, à prendre le temps de rêver…"

Lorsque Antho a élaboré ce recueil, il l’a fait pour les lecteurs certes, mais avant tout "en soutien à l’association Laurette Fugain". Association, rappelons-le, si tant est que ce soit nécessaire, "ayant pour objectif la sensibilisation au don de plaquettes et de moelle dans la lutte contre la leucémie." (http://www.laurettefugain.org/)

Les mots d’Antho ne sont pas sans voix, loin de là. Ils portent des messages, des émotions, du plaisir… N’est-ce pas ce que nous attendons, ou tout au moins espérons, de la poésie.

"Sur ma vie
J’ai croisé un ange
Il s’est assis à mes côtés
Une aile autour de moi s’est enroulée
Que personne ne le dérange !
S’il partait, je prendrais froid !"

Ces émotions, chacun les ressentira à sa manière, le but étant que le plaisir de parcourir ce recueil soit !
De "la peur" à la "perte d’équilibre", "ne reste que l’envie de voir la lumière", tout en sachant que "La vie est une larme esseulée, Qui s’en va mourir, épuisée, Sur le sol de la destinée…"

LA VIE ET SES RAISONS…

Il n’est jamais facile de vivre avec le temps dont l’"horloge ne se fatigue jamais" et dont les aiguilles "se foutent des cœurs écorchés !"
Mais, le cœur a ses raisons d’aimer, ainsi que celles de lutter, toujours, face aux crevasses rencontrées et aux montagnes à déplacer que la vie nous impose à chaque enjambée.

Gardons le rêve dans notre réalité, parfois si malmenée. Le rêve qui permet de digérer, de voyager, de se soulever, encore et encore. Si nous n’avions plus de rêves, quelles seraient nos pensées ? Tristes, trop souvent et nous serions comme :

"Quand le poète quitte son nuage et cesse de rêver
Que ses pieds à nouveau touchent terre
Son cœur se fend et son âme se perd
Un poète au silence est un Homme condamné !"

A savoir : Les droits d’auteur seront reversés à l’association Laurette Fugain.

Parce que la vie (certaines vies) ne tient qu’à un fil et que le don de soi permet de soutenir, fortifier et consolider ces fils. Parce qu’on ne sait jamais ce que demain réserve et que chacun pourrait être amené à avoir besoin de ces dons. N’attendons pas que le destin nous confronte à des évidences sur lesquelles nous nous serions détournés.
Donner la vie n’est pas seulement l’acte de la porter en soi et de décider de sa naissance. Donner la vie ce peut être aussi donner de soi pour permettre à une vie existante qui s’essouffle de perdurer car tous, autant que nous sommes, avons droit à la vie.

Pour se procurer le recueil de poésies "Les temps perdus" de Antho :

LA PLUME EDITIONS
235 ALLEE ANTOINE MILLAN
BAT C
01600 TREVOUX
http://plume-editions.over-blog.com/

Un prix léger pour faire ou se faire plaisir tout en ayant à l’esprit de faire une bonne action. Préface de Stéphanie Fugain. Postface de Renaud Hantson et Romane Serda.

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Les temps perdus
Auteur : Antho
Editions : La Plume Editions
ISBN 13 : 19513534
Prix : 6,80€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.