#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

lundi 25 mai 2009

Miel des lunes

« N’ai-je pas rêvé, moi aussi ? Mais non, le rire de So résonne encore dans ma tête. Hallucination, c’est ça, une hallucination. Le trop grand intérêt que je porte à cette patiente m’a fait partager ses fantasmes… Télépathie, hallucination… Je connais. Là, c’est autre chose. J’ai réellement vu ces créatures étranges. J’ai entendu ce rire. Même si ma raison refuse de l’admettre, je sais que tout cela a eu un moment de réalité. »
Extrait du livre

JANICE


Raoul est psychanalyste. Il reçoit Janice, une patiente pense-t-il ordinaire, qui d’après un confrère, aurai besoin d’aide.
D’entrevues en entrevues, la vie de Janice lui apparaît parsemée d’événements qu’elle parvient si difficilement à extraire, parlant plus « du silence, de son silence et de ses peurs, déshabillant son présent avec une étonnante facilité. »

Janice se trouve dans deux mondes parallèles. Entre rêves et réalité, tout se mélange et se confond. Raoul se découvre, bien malgré lui, témoin d’un de ces rêves. Eberlué, halluciné, il pense avoir été victime d’hallucinations profondes alors que tout lui semble avoir été si réel. Mais il demeure persuadé d’avoir « réellement vu ces créatures étranges. »

Petit à petit, Janice prend involontairement une place énorme dans le cœur et l’esprit de Raoul. Malgré l’éthique, il se laisse emporter par ses sentiments grandissants à vive allure. Emporté dans le rêve de Janice qui prend forme, ils font l’amour comme jamais Raoul n’aurait pu imaginer le faire. Telle une féerie tourbillonnante, il se laisse inonder.

PARFOIS LA REALITE PREND UNE FORME INATTENDUE…


Raoul se trouve obligé de cesser la thérapie de Janice. Trop touché par ce qu’il perçoit. Trop enveloppé de sentiments. Mais, il ne se détache pas d’elle en tant que personne.
Tarita, la nourrice de Janice depuis toujours, est là, bienveillante sur sa petite fée. Elle est la confidente de l’une, et devient celle du « docteur » comme elle l’appelle. Elle lui raconte Janice, son enfance, sa vie. Raoul écoute, il veut tout savoir comme un besoin viscéral.

Raoul perçoit que l’état mental de Janice se dégrade, il en parle à Jasper, son mentor. En accord, ils décident de l’hospitaliser afin de la garder sous surveillance.
Armée d’une équipe de chercheurs, ils vont tenter de comprendre l’impossible. Tous vont se voir atteints par de fulgurantes hallucinations profondes, comme Raoul la première fois.

Janice, enfermée dans une chambre bleue sous vidéo-surveillance, va leur faire apparaître un monde qu’ils n’imagineraient pas, même dans les pires délires. Par l’apparition de créatures surnaturelles, elle va faire vaciller leurs connaissances de chercheurs.

On se laisse emporter avec délectation dans cette histoire sans se poser de questions. Emporté aussi par les descriptions détaillées et réussies des personnages mystiques qui peuvent faire frissonner à les imaginer. On doute dans les premières pages pour mieux comprendre ensuite. Les capacités de l’une déroutent les connaissances l’autre et le lecteur en subit le même résultat.


Pour tout lecteur aimant les histoires un peu mystiques.
L’auteur nous transporte dans un monde mi-réel, mi-surnaturel avec des détails parfois très surprenants, voire troublants.
La couverture représente une peinture superbe de l’auteur intitulée  « L’illusion »
Un joli marque-page rappelant la couverture se trouve dans le livre, une sympathique attention.
Les couleurs de la couverture s’effacent assez vite, ce qui fait qu’à le transporter partout les bords et la tranche s’en trouvent blanchis. Mais, c’est vraiment le seul petit bémol.

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Miel des lunes
Auteur : Michèle Sébal
Editions : Glyphe
ISBN 13 : 9782352850533
Prix : 17,00 euros

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.