#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

dimanche 15 avril 2012

Immortel

« Bess joue avec la petite, elle ne pose pas de questions sur la discussion qu’elle vient d’entendre, je suis assise par terre au milieu de mon salon. Je pense et repense, j’essaie de mettre en place une stratégie pour contrer cette entité malfaisante. Je n’entends plus rien aux alentours, je les vois mais c’est comme si je n’étais plus présente, je suis dans ma bulle, j’essaie de me concentrer pour être dans la forêt au départ de mon salon, ça paraît bizarre mais si j’y arrive c’est un pouvoir de plus. Et de toute façon plus rien ne me semble bizarre ces derniers temps. »
Extrait du livre

NOUVELLE CONNAISSANCE MAIS…

Voici le roman d’une auteur qui nous vient de Bruxelles. Un prologue, seize chapitres et un épilogue constituent ce roman qui tentera par tous les moyens de nous renverser.

Ce roman commence par une journée différente des autres sans autre élément avertisseur que cette "impression bizarre de "déjà vu" mais le problème c’est que je ne me souviens plus du tout de la fin de cette journée ; ce qui me fait rire et me met mal à l’aise…"

A l’issue de cette journée Nell sort avec son compagnon et sa meilleure amie pour un dîner dans le restaurant qu’un de leur ami commun à ouvert depuis peu. Ce dernier leur présente Robby, son cousin éloigné fraîchement arrivé d’Australie où il vivait jusque là.

Nell ressent une drôle de sensation en présence de cet homme d’un an son aîné : "Je suis persuadée de l’avoir déjà rencontré mais où ? […] Quand il me regarde c’est effrayant mais doux à la fois… Une sensation assez étrange."

Doucement, au fil des jours, Nell apprend à connaître Robby. Cet homme est hors du commun. Un homme pas comme les autres, et pour cause, nous le découvrirons un peu plus loin. En tout cas, il sait se faire apprécier de Dimitri, le compagnon de Nell, qui du coup ne ressent aucune jalousie.

Comment réagirions-nous si une personne apparaissait dans notre quotidien et que nous nous sentions bien en sa présence malgré ce côté étrange du personnage en question ? Le bien-être et de nombreuses questions sont-ils compatible ? Comment allier le tout avec une vie de famille en évitant les conflits et la jalousie ? Cette compatibilité là, est-elle vraiment possible ?

SURPRISES ET DECOUVERTES PEUVENT MENER AU DANGER !

Nell se retrouve confrontée entre amour, amitié sans simplicité, étrangeté de la situation, entre autre. Et malgré tous ces dilemmes, Nell devra parvenir à tout concilier tout en préservant sa vie de couple, son enfant et sa famille face à certains dangers qui se dessinent.

Cependant, certains de ces dangers ne feront pas que se profiler. Il en est qui seront inévitables, voire dévastateurs, et qui vous changent toute une vie sans même qu’on les voit arriver.

Nell se retrouvera plongée dans un milieu qu’elle aura appris à connaître mais pas encore en profondeur car seule l’expérience lui permettra d’atteindre cette connaissance ultime.

Elle va devoir explorer ces nouvelles expériences tellement inattendues, une fois encore inévitables, tout en protégeant ses proches des dangers mais aussi parfois d’elle-même.

Voici un  roman fort bien imaginé qui nous porte dans l’envie d’en savoir plus à chaque page lue.
On craindra quelques tournures de phrases surprenantes mais étant un roman qui nous vient de Belgique, nous lui pardonnerons ces écarts d’expressions propres à la langue de l’auteur.

Marie BARRILLON 

Informations sur le livre :

Titre : Immortel
Auteur : Claire WALLAERT
Editions : Amalthée
ISBN 13 : 9782310006682
Prix : 19€

Le fabuleux destin d'un cahier d'écolier

« Toutes les persiennes étaient dorénavant ouvertes, comme autant de paupières qui laissent apparaître leur iris cristallin pour que viennent s’y refléter ces premiers instants de vie quotidienne. »
« n’être qu’un cahier de brouillon n’était pas une de mes ambitions premières, mais bon, si tel était mon destin, il ne tiendrait qu’à moi de savoir en apprécier les meilleurs moments. »
Extraits du livre

UN DESTIN…

Au commencement de ces pages c’est une conversation que ce livre nous adresse : "Cette page noircie n’a à priori rien de particulièrement intéressant ou pour le moins rien qui puisse justifier qu’aujourd’hui, vous soyez en train de me lire." Eh bien oui, même si rien ne le justifie comme semble le signaler le livre lui-même, rien que le titre donne très envie d’en savoir plus et de poursuivre cette lecture. Et qu’en bien même le livre s’en étonne : "J’eusse pensé qu’à la lecture de ces quelques lignes, vous m’ayez remisé, moi et mon auteur sur l’une de vos étagères !"

Eh bien non, nous ne le remiserons pas sur une quelconque étagère et encore moins oserons-nous l’utiliser pour caler le pied d’"une table, une commode ou une armoire qui serait heureuse de retrouver son équilibre d’antan."

Nous userons donc de notre temps de loisir et de tranquillité pour nous laisser porter au fil des pages et ce jusqu’à la 162ème, la toute dernière.
Pour les lecteurs habitués à mes chroniques, d’aucun se souviendront que nous avons précédemment découvert Robert Aveillan à travers son roman "Les mémoires d’une carpe" dont vous pouvez (re)lire la chronique ici : Les mémoires d'une carpe

C’est donc avec enthousiasme et plaisir que nous nous lançons dans cette nouvelle lecture qui déjà, uniquement par son titre au premier abord, nous porte vers l’envie.

MAIS, QUEL DESTIN !

Contre toute attente dans "Le fabuleux destin d’un cahier d’écolier", c’est le cahier lui-même qui conte au lecteur son histoire et non son jeune propriétaire, Jules, adolescent de seize ans.
Qu’à cela ne tienne ! Nous continuons car que ce soit Jules ou le cahier, l’important reste bien l’histoire elle-même et la narration entamée ne nous permet pas une seconde l’abandon tant elle nous tient avec aisance.

Nous découvrons donc en ce début de parcours du cahier que nous nous trouvons en Algérie.
Celle d’avant l’indépendance bien que celle-ci soit assez proche tout de même. Le cahier d’écolier est heureux d’être dans les mains de ce tout jeune propriétaire : "Je sentis sa main se crisper, à tel point que le battement de son pouls vint s’imprégner sur toutes mes pages comme le témoignage d’une très forte émotion."

Puis, il va de découvertes en découvertes en explorant les alentours, à la main de son jeune adolescent. Des découvertes pas toujours très sympathiques certes, cependant, parfois cloisonné dans la besace de Jules, notre cahier converse avec  les autres occupants.

C’est ainsi qu’il a appris par le livre de grammaire qui lui-même l’avait su de "l’Echo d’Oran" que : "L’histoire de notre pays est en train de changer." Il fut également un peu malmené et même moqué par "Bab El-Bled", surnom vous l’aurez compris du livre de conjugaison.

Notre cahier, à son arrivée dans la besace, était encore tout neuf donc "vierge" au dire des autres occupants, ce qui prêtait à rire tout ce petit monde de la besace.

LE DESTIN N'EST PAS TOUJOURS SI TRANQUILLE…

Les jours passent et notre cahier perçoit tout du monde extérieur à la main de son jeune propriétaire, bien qu’il n’en comprenne pas forcément toute la réalité. Tout ce qu’il ne lui avait pas été donné de voir sur l’étagère de la boutique où il avait bien failli moisir après une vie morne.

Plus on avance dans la lecture, plus les choses se précisent et les événements se révèlent et plus on se familiarise avec le ton du cahier. Il deviendrait presque un ami au cours de ces pages.

Puis, il y a eu la guerre d’Algérie, tout se précipite, la "fuite" vers le continent, déracinement… on pourrait presque ressentir la douleur dans les mots de ce cahier pas comme les autres.

Et si toutes ces choses matérielles avaient un véritable ressenti ? En serions-nous plus respectueux ? Indubitablement la réponse en serait pour le moins affirmative.

Voici donc un livre qui se lit entre sourires et sérieux avec la plume de Robert Aveillan qui est toujours aussi agréable à parcourir.
"Le fabuleux destin d’un cahier d’écolier" est à lire sans hésitation. Qui plus est comme l’auteur est entier, il nous a même gratifiés d’une illustration superbe qu’il a lui-même réalisée.

Un livre à s’offrir et à offrir sans crainte aucune !

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Le fabuleux destin d’un cahier d’écolier
Auteur : Robert Aveillan
Editions : Praelego
ISBN : 9782813101303
Prix : 16€