#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

jeudi 15 mars 2012

Regard : Qu’est-ce qu’un fan ?

Regard : Qu’est-ce qu’un fan ?


Sous cette dénomination le dictionnaire nous dit : "Admirateur enthousiaste, passionné de…" dont les synonymes sont : Admirateur, fanatique, groupie ou encore passionné.
Qu’elle célébrité n’a pas ou n’a pas eu de fans dans sa carrière ?

Connu ou un peu, voire beaucoup moins connu, chaque artiste a ses propres fans ou en tout cas le mérite.
Toute personne créant quelque chose est un artiste, un auteur.

Tous les goûts étant dans la nature, on ne peut pas toujours aimer ce que notre voisin a pour passion et comme me le disait un jour Roland BACRI (Ancien journaliste au Canard Enchaîné, surnommé le petit poète, mais aussi auteur de nombreux ouvrages) : "On ne peut pas plaire à tout le monde, mais on plaira toujours à quelqu’un !"

Au fil de nos échanges via le Net et plus particulièrement sur Facebook, nous faisons régulièrement la connaissance de personnes qui méritent d’avoir leur propre liste de passionnés. C’est ainsi que nous vous avons permis de découvrir 55 auteurs, toutes catégories confondues, au cours de l’année 2011.

Le mois dernier, nous vous avions proposé en lecture une fort belle poésie "C’est en partant" d’Alain Allmendinger. Alain accompagné de Luc Herzel, sont un binôme qui justement partage une passion. Une passion commune à beaucoup de monde dans nos contrées mais également hors de l’hexagone. Cette passion c’est : Renaud ! Peut-être bien notre dernier vrai titi parisien. Celui qui ne mâche pas ses mots pour crier haut et fort ce qu’il pense (et ce que ses fans pensent). Celui qui n’a pas peur de dire en face ce qui fait tant de mal à notre monde, notre société. Celui en qui bon nombre de gens s’identifient, partageant les idées, mais aussi à certains moments, les peines.

Alors, je me suis intéressée à la passion d’Alain et Luc et j’ai tout naturellement souhaité en savoir plus sur ce qui les animait à ce point au fond d’eux.

Je vous propose donc un petit entretien auquel ils ont accepté de répondre :

100% Auteurs : Pourquoi et comment vous est venue l’idée de créer cette page ?

Luc : J’ai créé cette page suite à un article paru sur Renaud en 2010, écrit en grand « je meurs à petit feu… », profondément attristé par cette nouvelle, j’ai ressenti le besoin de réagir. Et le 7 décembre 2010 m’est venue l’idée de créer cette page.

Je me suis dit : Que puis-je faire pour aider Renaud ? Moi, un p'tit gars du Nord, un admirateur comme tant d'autres. J’ai profité du phénomène Facebook pour créer un élan de solidarité, où tous les admirateurs de Renaud pourraient s’exprimer et se regrouper pour lui apporter des encouragements. Nous avons tous besoin d’encouragements dans des moments difficiles. Moi, je l’ai fait pour Renaud.

Renaud a touché ses fans avec ses chansons, ses mots tendres et sincères, pourquoi pas nous ? Je sais que des mots ont un impact considérable sur les gens, si Renaud n’était pas convaincu de l’impact de ses chansons, serait-il chanteur aujourd’hui ?

Pourquoi nous, nous ne pourrions pas à notre tour lui envoyer nos mots d’amitiés, nos encouragements, et lui dire que nous sommes tous là, qu’il n’est pas tout seul.

Certes, c'est un être comme tout le monde. C’est vrai, tout le monde a ses problèmes, mais Renaud a tellement fait pour les opprimés, toujours là pour défendre les sans voix, les causes, je ne pouvais pas rester indifférent à cette personne qui m'a tellement apporté dans la vie. Renaud l'ignore peut être, mais il a bouleversé les vies de millions de gens, tant à travers ses chansons que par son humanisme et par sa gentillesse exemplaire.

Renaud c’est comme un frère pour moi, pourtant comme on pourrait le croire, je ne suis pas fanatique ou idolâtre de l’artiste. Renaud est une personne attachante, un mec bien, avec le cœur gros.

Alain : L'idée est tout d'abord venue de Luc. Je l'ai rejoins deux, trois mois plus tard.

Plusieurs choses en une question, tout d'abord, le silence et le désarroi de Renaud lui-même, un cri, une alerte s'est déclenchée à la phrase " je m'étiole, je meurs à petit feu ".
Personne ne peut rester insensible à ce genre de propos.

Il est vrai aussi que nous ne trouvions pas dans les forums et sites qui lui étaient consacrés ce que nous cherchions. Nous voulions quelque chose d'où l'on pouvait ressentir une certaine sincérité, quelque chose de participatif avec les fans relativement désireux.

Luc chante, j'écris en amateur, nous avons donc décidé de nous y donner plus avant.

100% Auteurs : N’est-ce pas trop compliqué d’associer travail, vie de famille et administration d’une page fan en plus de vos propres profils ?

Luc : Bien sûr que si, mais tout a un prix dans la vie, et je fais mon possible avec Alain pour que tout fonctionne. Alain est chargé de la communication, moi je m’occupe des publications, des montages. Alain écrit des chansons destinées à Renaud, moi je les chante, c’est une façon de lui témoigner notre amitié également.

Alain : Non, une animation agréable, sincère autour d'un grand chanteur ne peut en aucun cas être assimilée à une gêne, ou un travail... je préfère plutôt la fierté de pouvoir la mener à bien et surtout à son terme.
  
100% Auteurs : J’imagine qu’il doit parfois y avoir quelques conflits ou des personnes mal intentionnées.
Concernant les fans présents sur cette page, nous savons qu’ils sont plus de 33 700, comment parvenez-vous à gérer les conflits ?

Luc : Oui, dans ce monde où nous vivons, il y a toujours des gens qui ne comprennent pas notre amitié et attachement pour Renaud et se disent pourquoi soutenir ou aider une personne qui a tout pour être heureux. On ne peut pas plaire à tout le monde, il y aura toujours des mécontents, mais dans l’ensemble depuis la création de la page, je suis franchement émerveillé devant de tels soutiens et amours envers Renaud.
Je n’ai pas à me plaindre, d’ailleurs je n’en doutais pas un instant. Renaud a le plus beau public de France, il faut le savoir !

Les conflits c’est très simple, dans la section info de la page, il est dit « Cette page est un soutien d'amitié ni plus ni moins à Notre ami RENAUD. SVP Je veux un Total respect pour Renaud et ses proches »

Cette page n’a pas de place pour la méchanceté, donc automatiquement la personne est vite conduite vers la sortie.

Alain : Bien sûr, cette page génère quelques confits, quelques jalousies aussi, mais dans son ensemble, bien dirigée et souvent en chansons, textes, vos écrits d'ailleurs Marie, font apparaître une attente d'un public, une autre de celle d'un artiste digne de ce nom, ceci annule plus ou moins toutes animosités.

100% Auteurs : Comme vous le savez, La revue 100% Auteurs a pour ambition première depuis sa naissance de proposer des textes, des livres, des chroniques ou encore des entretiens d’auteurs peu, ou non connus, qui ont vraiment besoin d’une visibilité que les médias traditionnels ne leur accordent pas pour parvenir à se faire connaître ne serait-ce qu’un minimum. Qu’aimeriez-vous dire à ces auteurs ?

Luc : Que puis-je dire à ses auteurs… ? De continuer à se battre ! Le NET aujourd’hui est un outil indispensable pour se faire connaître. Il est vrai qu’aujourd’hui beaucoup d’auteurs de talent sont évités par les médias, que ce soit écrivain, chanteur… pourquoi ? La raison est simple, tout est question d’argent, ça ne les intéresse pas.

La France est devenue pauvre à cause de cette ignorance justement des médias, place à la star AC, et pop star à une époque. Aujourd’hui, c’est Internet qui lance les artistes, faut créer le buzz ! Les internautes qui paient pour produire, regarder Alain Leprest par exemple, il en a fait les frais. Et pourtant, dieu sait qu’il était l’un des poètes de génie de ses dernières décennies, ignoré des médias jusqu’à sa mort récemment.

Alain : Je n'écris pas pour en vivre, je ne me considère pas comme un auteur, mais si je devais dire à de jeunes talents une petite chose, je dirais tout simplement: "Aimez ce que vous écrivez, aimez ce que vous faites, les mots viennent tout seul..."

100% Auteurs : Sur la page de soutien que vous administrez, on peut lire de nombreux messages de remerciements vous étant destinés parmi ceux adressés par les fans à leur idole. Que ressentez-vous lorsque vous les lisez ?

Luc : ça me fait plaisir certes, mais ça me gêne assez, « il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir »

Alain : Les remerciements nous vont droit au cœur, c'est un réel plaisir que de partager à plusieurs une seule et même passion. Mais, ce qui revient en premier, c'est le contentement des fans, des citoyens et d'avoir pu mettre ainsi "tout ce petit monde" en relation, c'est unique, un trio gagnant.

100% Auteurs : Depuis la création de cette page, quel est votre meilleur souvenir ? Mais aussi, la réaction qui vous a le plus marqué ?

Luc : Mon meilleur souvenir, c’est évidement ce que nous attendions tous, que Renaud se porte bien, et c’est le cas aujourd’hui. Renaud s’est retiré dans le Sud de la France, afin de se refaire une santé, c’est tout ce qui compte pour moi, et pour les fans, je pense.

La réaction qui m’a le plus marqué… Que cette page lui ait fait plaisir, et je l’espère, lui ait apporté un plus, sachant que ses fans seront toujours là pour lui. Aujourd’hui Renaud doit se battre, non seulement pour les gens qui l’aime, mais surtout pour Malone, Héloïse et Lolita qui sont sa force.

Alain : Ce qui m'a le plus marqué, c'est l'étincelle qui, dans les yeux de Renaud s'est remise à briller peu à peu... nous l'avons entretenue... maintenant, c'est de la braise !!!

Merci à vous, Luc et Alain, d’avoir accepté de répondre à nos questions.


Un maître mot : persévérance !

A force de persévérance, nous parvenons souvent à réaliser nos désirs, nos souhaits ou nos rêves.

Vous êtes nombreux à lire et partager cette revue pour notre plus grand plaisir certes, mais surtout et avant tout pour tous ces auteurs qui s’offrent  à vous lecteurs, tout en acceptant les critiques, bonnes ou moins bonnes.

Nombreux sont ceux qui souhaitent venir enrichir vos pages de lectures, vos découvertes et nous vous réservons donc encore de belles surprises tout au long de cette année 2012.

Sans vous… lecteurs, sans vous… auteurs, la revue n’aurait aucune raison d’être ! N’est-ce pas cela que nous nommons le partage ? Comme quoi, il y a mille et une façons de partager. Et que ceux qui ont le désir d’offrir, ont par la même l’envie de partager.

Marie BARRILLON

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.